Château d'Anjony - Tournemire (Cantal), France
Posted by: Groundspeak Premium Member RakeInTheCache
N 45° 03.252 E 002° 28.688
31T E 458907 N 4989103
Quick Description: [FR] Le château d'Anjony a été construit au début du XVe siècle par la famille de Tournemire. [EN] The Château d'Anjony built of reddish basalt, has been described as "one of the most remarkable castles in Upper Auvergne".
Location: Auvergne-Rhône-Alpes, France
Date Posted: 6/3/2018 1:49:23 AM
Waymark Code: WMYDQ7
Published By: Groundspeak Premium Member bluesnote
Views: 1

Long Description:
[FR] C'est une forteresse d'aspect martial composée d'un haut donjon cantonné de quatre grandes tours d'angle circulaires coiffées de toits en poivrière. Un chemin de ronde sur mâchicoulis surplombe le corps central ainsi que les tours. Elle a été construite en pierre de lave sur un éperon qui domine la vallée encaissée de la Doire.

À proximité, se trouve le corps de bâtiments du XVIIIe siècle ajouté par Claude d'Anjony avant la Révolution. C'est un bâtiment rectangulaire en basalte à un seul niveau et toiture en lauzes à deux niveaux de lucarnes. Ce logis sévère et gris, renferme des décors raffinés de style Louis XV : parquets, boiseries, cheminées et trumeaux.

Au XVIe siècle, Michel Ier d'Anjony, fils de Louis III d'Anjony, et époux de Germaine de Foix fait décorer la grande salle du premier étage d'une fresque représentant les Neuf Preux. Ces fresques, réalisées vers 1575, ont été redécouvertes au début du XXe siècle derrière des boiseries qui avaient été installées au XVIIIe siècle. La fresque de Jules César, l'un des trois héros païens des Neuf Preux, a disparu à la suite du percement d'une fenêtre à la même époque.

Michel Ier et son épouse se sont fait immortaliser de part et d'autre de la cheminée monumentale.

La décoration de la chapelle privée représente des scènes de la Passion.

En 1351, Guillaume Johanini arrive sur les terres de la famille des Tournemire, l'une des plus puissantes maisons féodales d'Auvergne. La famille des Johanini est anoblie en 1360 et adopte de nom d'Anjony. En 1368, Bernard d'Anjony, bourgeois d'Aurillac, épouse Marguerite de Tournemire. Durant la guerre de Cent Ans, les deux familles appartiennent à deux clans distincts : les Anjony faisant acte d'allégeance au roi de France tandis que les Tournemire, souverains sur leur terre, se rallient aux Plantagenêts. Autorisé par Charles VII, Louis d'Anjony fait construire le donjon médiéval, non loin du château des Tournemire, pour abriter le corps armé, ce qui provoque une haine profonde entre les deux familles jusqu'au meurtre de Claude d'Anjony en 1523. En 1590 un accord entre les deux familles reconnaîtra la « parité d'honneur » et la rivalité prend fin vingt ans plus tard par le mariage de Michel II d'Anjony avec l'héritière des Tournemire.

Au XVIIIe siècle, Claude d'Anjony, marquis de Mardogne, lieutenant du corps des gardes royaux, entame la construction du corps de logis qui jouxte l'une des tours.

Le château passe ensuite par héritage dans la famille de Léotoing puis dans celle de Pellissier de Féligonde.

[EN] It is located in a strategic position on the Tournemire promontory and dominates the rich landscape of the Doire valley with its four tall towers, 40 metres (130 ft).

The castle was built in the 15th century by Louis II d'Anjony, companion of Jean de Dunois and Joan of Arc, near to the towers of Tournemire which had been held by his family and the Tournemires in joint fief since 1351. This dual ownership was the cause of three centuries of bloody rivalry between the two families, one of old feudal stock, the other having prospered through commerce and service to royalty. Around 1650, the Tournemires left the area.

The castle consists of a keep with four corner towers. There is only one room on each floor. During the 18th century, the owners added a small wing in the then fashionable style. The low vaulted cellar in the basement was turned into a vast entrance hall. The main hall on the first floor has a coffered ceiling with three tiers of beams. Throughout the castle are fine furnishings and fittings, including tapestries from Aubusson and Flanders, a tester bed and a reclining seat. The kitchen boasts a massive fireplace. The chapel, located in the southwest tower, has frescoes illustrating the life of Christ. In an alcove is a statue of Our Lady of Anjony, a black virgin and child of painted and gilded wood. The Knights' Hall, on the second floor, has frescoes of Michel of Anjony and his wife, Germaine of Foix, in late 16th century dress. Other frescoes illustrate the legend of the Nine Valiant Knights from a medieval poem. Notable objects in this room include a Florentine table inlaid with ivory, a Mudéjar-style secretaire, engraved silver dishes and various Renaissance objets d'art. The audience chamber on the third floor has diagonal faulting and walls hung with two large tapestries, one a Flemish verdure (hunting scene). The loopholes along the watchpath overlook the Doire valley.
Accessibility: Partial access

Condition: Intact

Admission Charge?: yes

Website: [Web Link]

Search for...
Geocaching.com Google Map
Google Maps
MapQuest
Bing Maps
Nearest Waymarks
Nearest Castles
Nearest Geocaches
Nearest Benchmarks
Create a scavenger hunt using this waymark as the center point
Recent Visits/Logs:
There are no logs for this waymark yet.