Prison des Patriotes-au-Pied-du-Courant - Montréal, Québec
Posted by: Groundspeak Premium Member Weathervane
N 45° 31.434 W 073° 32.784
18T E 613516 N 5042179
Quick Description: La prison des Patriotes-au-Pied-du-Courant est un ensemble construit entre 1832 et 1840. L'ensemble comprend l'ancienne prison, la maison du gouverneur et le mur d'enceinte.
Location: Québec, Canada
Date Posted: 9/17/2021 7:43:32 AM
Waymark Code: WM14ZBZ
Published By: Groundspeak Premium Member bluesnote
Views: 1

Long Description:
La prison des Patriotes-au-Pied-du-Courant est un ensemble construit entre 1832 et 1840 et modifié par la suite. L'ensemble comprend l'ancienne prison, la maison du gouverneur et le mur d'enceinte. De plan rectangulaire, l'ancienne prison de style néoclassique est formée d'un corps central en saillie encadré par deux ailes. Le bâtiment en pierre de quatre étages est revêtu d'un parement de pierre de taille grise bouchardée et coiffé d'un toit en terrasse. Située dans le coin sud-ouest du terrain, la maison du gouverneur, construite en 1895, est un bâtiment en brique de deux étages coiffé d'un toit plat; sa façade principale est recouverte de pierre de taille. La partie restante du mur d'enceinte en moellons, qui longe la partie sud du terrain, est percée d'une porte cochère. La prison des Patriotes-au-Pied-du-Courant se trouve dans l'arrondissement municipal de Ville-Marie de la ville de Montréal, à proximité du fleuve Saint-Laurent.

La construction de cette prison est décidée en 1825 à la suite d'une recommandation des Grands Jurés du district de Montréal. Elle s'insère dans le mouvement de renouveau pénitentiaire qui prévaut en Amérique du Nord au début du XIXe siècle. De nouvelles idées sur la détention et la réhabilitation des criminels donnent alors lieu à une série d'expérimentations architecturales. Deux tendances émanent de ces réflexions. La première est incarnée par la prison d'Auburn (Auburn State Prison) dans l'État de New York, construite dès 1816. C'est un système de détention individuelle, où les prisonniers travaillent en atelier. Les cellules adossées et superposées sur quelques étages sont au centre et les couloirs longent les murs extérieurs. La seconde tendance est représentée par la prison de Philadelphie (Eastern State Penitentiary), en Pennsylvanie, construite en 1821. Le « système de Philadelphie » classe les prisonniers selon leur sexe et la gravité de leur délit. Ceux-ci bénéficient de meilleures conditions d'hygiène qu'autrefois, mais ils sont contraints au travail en isolement. On croit que la solitude doit susciter le repentir des détenus et mener à leur réhabilitation. La prison est constituée d'un bloc central d'où rayonnent des ailes composées d'un couloir longitudinal flanqué de cellules donnant sur l'extérieur, ce qui assure une bonne ventilation et un éclairage adéquat. Dessiné par l'architecte John Haviland (1792-1852), ce plan va se répandre dans le monde entier (300 prisons de ce type seront construites).

Les commissaires chargés de la construction de la prison du Pied-du-Courant font l'achat du terrain en 1830 et les travaux débutent deux ans plus tard. Le plan d'ensemble est inspiré de celui de la prison de Philadelphie et s'inscrit, d'un point de vue stylistique, dans le courant néoclassique. Il aurait été dessiné en 1825 par l'architecte George Blaiklock (1792-1828), qui a également conçu la chapelle Holy Trinity à Québec. En raison de son décès prématuré, les travaux seront supervisés par l'architecte John Wells (1789-1864), qui a réalisé plusieurs édifices prestigieux. À l'origine, la prison se compose d'un bloc central et de trois ailes. C'est l'un des premiers édifices montréalais recouverts entièrement de pierre de taille grise.

La prison est ouverte en 1836, bien qu'elle ne soit complétée qu'en 1840. Lors des rébellions de 1837 et de 1838, c'est l'un des lieux d'incarcération des nombreux patriotes mis aux arrêts par le gouvernement colonial. En 1837, près de 500 individus sont enfermés dans les prisons de Montréal, dont la majorité au Pied-du-Courant. Ils sont tous relâchés au printemps suivant, à l'exception des huit chefs forcés à l'exil aux Bermudes. À la suite des troubles de 1838, plus de 800 patriotes sont jetés au cachot. De ce nombre, 158 sont déportés dans la colonie pénitentiaire d'Australie et douze sont exécutés. La prison des Patriotes-au-Pied-du-Courant est le lieu d'exécution de ces douze patriotes, au nombre desquels figure Chevalier de Lorimier (1803-1839).

En 1895, le gouverneur de la prison, Charles-Amédée Vallée, se fait bâtir une résidence sur les lieux, selon les plans de l'architecte montréalais Arthur Gendron.

En 1912, la prison ferme ses portes. Les prisonniers sont transférés dans le nouveau centre de détention de Bordeaux. En 1921, l'immeuble devient le siège social de la Commission des Liqueurs, organisme nouvellement fondé, future Société des alcools du Québec. L'intérieur est complètement réaménagé, l'aile arrière réservée aux femmes jusqu'en 1876 est démolie et un étage en brique couvert d'un toit en terrasse est ajouté. Au début des années 1970, un projet d'autoroute menace l'ancienne prison, mais une opposition vigoureuse force la modification du projet.

La prison des Patriotes-au-Pied-du-Courant est classée en 1978. L'ensemble est restauré par la Société des alcools du Québec de 1989 à 1992.
Adresse / Address:
901, avenue De Lorimier
Montréal, Québec Canada


Lien officiel du Québec - Official Quebec link:: [Web Link]

Visit Instructions:
[FR]
Il est fortement suggéré de fournir une brève note sur votre expérience lors de votre visite à ce Waymark. Vous devez inclure une image qui a été prise lorsque vous l'avez visité. Les images peuvent être de vous-même, de votre GPS ou d'un élément Waymarking personnel. Partager votre expérience contribue à promouvoir le Waymarking et offre une histoire dynamique à vos aventures.

[ENG]
As a suggestion for your visit log, please make every effort to supply a brief-to-detailed note about your experience at the Waymark. You must also include an image that was taken when you visited the Waymark. Images can be of yourself, your GPS'r or your personal Waymarking signature item. Sharing your experience helps promote Waymarking and provides a dynamic history of your adventures.
Search for...
Geocaching.com Google Map
Google Maps
MapQuest
Bing Maps
Nearest Waymarks
Nearest Histoire du Quebec (Quebec Historical Markers)
Nearest Geocaches
Nearest Benchmarks
Create a scavenger hunt using this waymark as the center point
Recent Visits/Logs:
There are no logs for this waymark yet.