By using this site, you agree to its use of cookies as provided in our policy.

Supérette Shop 24 - Brest - France
Posted by: Groundspeak Premium Member Alfouine
N 48° 23.055 W 004° 29.927
30U E 389031 N 5360095
Quick Description: L'épicerie automatique de Christophe Rafflegeau est la deuxième en Bretagne et la seule à porter enseigne Shop24 en France Christophe Rafflegeau's automatic grocery store is the second in Brittany and the only one to carry the Shop24 brand in France
Location: Bretagne, France
Date Posted: 11/12/2019 2:07:05 PM
Waymark Code: WM11MEN
Published By: Groundspeak Premium Member wayfrog
Views: 1

Long Description:
Credits : (visit link)

"Il y a peu, trouver du lait, du sucre ou du café un dimanche soir relevait de la mission impossible. Mais, depuis fin septembre, cours de la Bôve, une véritable supérette automatique accessible 24 heures sur 24 semble avoir sonné le glas de ces petits tracas. L'opération est aisée. Il suffit de taper le code des articles désirés sur l'écran, de régler par carte bancaire ou en liquide et de valider. Le robot se charge alors de chercher lui-même les produits parmi les 200 références proposées, puis les dépose dans un panier.

Déjà à Brest

Fabriqué par la société belge Shop 24, ce distributeur est le deuxième implanté en Bretagne après celui de Brest. C'est en 2003, alors qu'il tenait le kiosque à journaux de l'hôpital Bodélio, que Christophe Rafflegeau, son propriétaire lorientais, a découvert l'existence de ces machines.

Préservatifs, sandwichs charcuterie...

« La concession du kiosque prenait fin et l'hôpital était sur le point de lancer un appel d'offres pour trouver un repreneur. Je savais que je ne pourrais pas suivre. Je devais trouver autre chose. Quand j'ai découvert ce système sur Internet, je suis tout de suite tombé sous le charme. Ça correspondait exactement avec ce que je voulais faire. J'en rêvais la nuit ! » C'est ainsi que Christophe Rafflegeau fait l'acquisition de ce magasin « nouvelle génération » sans vendeur ni caissière. Boissons (non alcoolisées), sandwichs, confiseries, plats préparés, produits laitiers, charcuterie, et même des préservatifs et des serviettes hygiéniques sont proposés. Les débuts du distributeur ont été houleux. « Parfois, certains clients n'obtenaient pas leur produit car il était tombé par terre ». Pour parer à toute éventualité M. Rafflegeau a mis à disposition un numéro de téléphone joignable en permanence.

La nuit et le week-end

« Je ne pense concurrencer personne. Le distributeur fonctionne essentiellement la nuit et le dimanche. Ma clientèle nocturne est essentiellement composée de jeunes qui sortent de boîte de nuit et qui sont très consommateurs de boissons et de sandwichs, alors que mes clients du dimanche après-midi viennent plutôt chercher des produits de dépannage comme des oeufs ou du lait ». A quelques dizaines de mètres, Thierry Robic, le responsable de la supérette Marché Plus, située rue du Maréchal Foch, livre un constat similaire. « Je dirais que nos activités sont complémentaires puisque nous n'avons observé aucune incidence sur nos ventes ».

Une deuxième machine en projet

Mais l'automate provoque quelques grincements de dents parmi les commerçants. Dans un magasin, on évoque le bruit que provoqueraient les clients nocturnes ainsi que les déchets qu'ils laisseraient sur le trottoir. Un sentiment que ne semblent pas partager les riverains qui ne remarquent apparemment pas de différence par rapport aux habituelles sorties de boîte de nuit et de bistrots. Aujourd'hui, Christophe Rafflegau estime que le distributeur génère à peine la moitié des revenus de ce qu'il devrait rapporter pour lui permettre d'atteindre l'équilibre. Cela dit, ses ambitions ne s'arrêtent pas puisqu'il prévoit d'implanter une deuxième épicerie automatique dans les environs de Lorient. Et le nouvel entrepreneur est déjà parti en repérage.
© Le Télégramme

"Not long ago, finding milk, sugar or coffee on a Sunday evening was an impossible mission. But since the end of September, in the course of theôve, a real automatic mini-market accessible 24 hours a day seems to have put an end to these little worries. The operation is easy. Simply type the code of the desired items on the screen, pay by credit card or cash and validate. The robot then searches for the products itself from among the 200 references offered, then puts them in a basket.

Already in Brest

Manufactured by the Belgian company Shop 24, this distributor is the second largest in Brittany after the one in Brest. It was in 2003, when he was running the newsstand at the Bodélio hospital, that Christophe Rafflegeau, his owner from Lorient, discovered the existence of these machines.

Condoms, sandwiches, delicatessen....

"The concession of the kiosk was ending and the hospital was about to launch a call for tenders to find a buyer. I knew I couldn't keep up. I had to find something else. When I discovered this system on the Internet, I immediately fell in love with it. It was exactly what I wanted to do. I used to dream about it at night! "This is how Christophe Rafflegeau acquired this "new generation" store without a salesman or cashier. Beverages (non-alcoholic), sandwiches, sweets, ready meals, dairy products, deli meats, and even condoms and sanitary napkins are available. The distributor's beginnings were stormy. "Sometimes, some customers would not get their product because it had fallen to the ground. To be prepared for any eventuality, Mr. Rafflegeau has provided a telephone number that can be reached at all times.

At night and on weekends

"I don't think I can compete with anyone. The dispenser operates mainly at night and on Sundays. My night clientele is mainly composed of young people who come out of nightclubs and who consume a lot of drinks and sandwiches, while my Sunday afternoon clients come to pick up convenience products such as eggs or milk. A few dozen meters away, Thierry Robic, the manager of the Marché Plus mini-market, located on rue du Maréchal Foch, makes a similar observation. "I would say that our activities are complementary since we have not observed any impact on our sales.

A second machine in project

But the automaton causes some teeth grinding among traders. In a store, people talk about the noise that night customers would make and the waste they would leave on the sidewalk. A feeling that does not seem to be shared by residents who apparently do not notice any difference from the usual nightclub and bistro outings. Today, Christophe Rafflegau estimates that the distributor generates barely half of the revenue he should bring in to help him achieve balance. That said, his ambitions do not stop as he plans to set up a second automatic grocery store in the vicinity of Lorient. And the new contractor has already gone on a scouting mission.
The Telegram

Translated with www.DeepL.com/Translator
Type: Outdoor

Physical Address:
101, rue Jean-Jaurès
Brest, France
29200


Search for...
Geocaching.com Google Map
Google Maps
MapQuest
Bing Maps
Nearest Waymarks
Nearest Shop24 Machines
Nearest Geocaches
Nearest Benchmarks
Create a scavenger hunt using this waymark as the center point
Recent Visits/Logs:
There are no logs for this waymark yet.