TOU - Université François Rabelais - Tours
Posted by: Groundspeak Premium Member Alfouine
N 47° 21.426 E 000° 42.145
31T E 326496 N 5247407
Quick Description: Les herbiers d'Ernest-Henri Tourlet de l'université François Rabelais de Tours. Ernest-Henri Tourlet's herbaria from the François Rabelais University of Tours.
Location: Normandie, France
Date Posted: 5/16/2019 2:07:46 PM
Waymark Code: WM10JME
Published By: Groundspeak Regular Member ggmorton
Views: 15

Long Description:
Credits : (visit link)

"Le présent site permet de consulter les clichés de près de 9000 planches de l’herbier d’Indre-et-Loire réalisé dans la seconde moitié du 19ème siècle par un pharmacien tourangeau, Ernest-Henry Tourlet (1843-1907). Ces planches correspondent à environ 1500 espèces et présentent de façon quasi-exhaustive la flore du département à cette époque.

Ernest-Henry Tourlet est né le 5 août 1843. Fils unique, il passe son enfance à Chinon où son père est pharmacien de seconde classe et entame au Collège communal de Chinon des études secondaires qu’il termine au Lycée Impérial de Tours. Il s’oriente alors vers la pharmacie et c’est au cours du stage préalable de trois années effectuées dans l’officine de son père que celui-ci lui transmet sa propre attirance pour la botanique. A la fin de 1864, E-H Tourlet part à Paris pour suivre les cours de l’Ecole supérieure de Pharmacie. Etudiant brillant, il obtient en parallèle la licence ès Sciences naturelles à la Sorbonne et suit les cours de chimie d’Edmond Frémy au Muséum National d’Histoire Naturelle. Il devient en 1866 membre associé de la Société botanique de France et en 1867 il est reçu premier au Concours de l’Internat en pharmacie, optant pour les services hospitaliers de l’Hôtel-Dieu. L’année suivante, il devient pharmacien de 1ère classe, gagne un prix annuel alloué par l’industriel Menier et soutient une thèse de pharmacie dans laquelle il compare les phénomènes vitaux chez les animaux et les végétaux.

Malgré la pression insistante de ses professeurs, il retourne à la fin de 1868 dans sa ville natale et reprend l’officine de son père. Sa vie dès lors se partagera entre sa famille (il se marie en 1869 et aura deux fils), son métier de pharmacien exercé avec dévouement pendant 25 ans, ses tâches de membre puis secrétaire au Conseil d’hygiène et de salubrité de l’arrondissement de Chinon, ses fonctions d’inspecteur des pharmacies et des épiceries de l’arrondissement, et sa passion pour les plantes et diverses collections.

Durant près de 40 ans, il va herboriser, d’abord dans les environs de Chinon, puis de plus en plus loin dans le département. Son ambition était de rédiger un catalogue et une flore des plantes vasculaires de Touraine pouvant remplacer les ouvrages déjà démodés à son époque de Félix Dujardin et de Jules Delaunay. Véritable chasseur de plantes, il correspond avec de nombreux botanistes et récolteurs qui confrontent avec lui les déterminations d’espèces et lui adressent des échantillons et des exsiccata. C’est aussi un homme modeste qui n’accepte que tardivement de publier ses résultats, principalement dans le Bulletin de la Société botanique de France. E-H Tourlet meurt en 1907 et n’aura pas le temps de réaliser les ouvrages auxquels il rêvait : ce sera un ami botaniste, Jean Ivolas, qui terminera l’édition du « Catalogue raisonné des plantes du département d’Indre-et-Loire », une oeuvre qui demeure une référence incontournable en Touraine. En revanche, la Flore ne sera jamais publiée.

Société botanique Indre-et-Loire
E-H Tourlet était membre de la Société botanique de France depuis 1866. Il présidera en 1885 une éphémère Société botanique d’Indre-et-Loire et en 1906 la section tourangelle de la Société botanique des deux-Sèvres. Il correspondait assidûment avec plusieurs botanistes renommés (Abbé Coste, Abbé Hy, G. Rouy, E. Malinvaud, Dr Gillot, E. Gadeceau…). Mais la curiosité d’E.-H. Tourlet ne pouvait se satisfaire de la seule botanique : en 1890 il est admis membre de la Société archéologique de Touraine et en 1904, membre de la Société d’histoire de la Médecine. Il rédige des notices biographiques et des mémoires très documentés d’histoire locale, participe à des expositions historiques et collectionne les livres rares, les monnaies, les clés et serrures…Il sera également à la tête d’une remarquable collection d’objets préhistoriques qui sera léguée à la Société des Amis du Vieux Chinon qu’il a contribué à créer, et dont il sera Président d’honneur.

Les herbiers d’E-H Tourlet
A sa mort en 1907, E.-H. Tourlet laisse de nombreux manuscrits de botanique (dont celui de la Flore d’Indre-et-Loire) et deux collections végétales léguées en 1908 par la famille à l’Ecole de Médecine et de Pharmacie de Tours (alors installée Boulevard Tonnellé) : un herbier général et un herbier des plantes d’Indre-et-Loire. Demeurés jusqu’en 1963 dans un état de semi abandon, les herbiers ont été transférés à l’abri de la poussière et des insectes dans des armoires en bois construites spécialement à cet effet lors de l’édification de nouveaux locaux pour l’Ecole devenue Faculté. Après la reconstruction en 1993 de la Faculté sur le site Grandmont, les herbiers ont été réinstallés et sont entretenus par le Laboratoire de Biologie moléculaire végétale de cette Faculté (Equipe de recherche EA2106 de l’Université de Tours). Ils appartiennent juridiquement à l’Université de Tours. Les planches d’herbier, empoisonnées dès l’origine, sont dans un bon état de conservation.

L’Herbier général comprend 126 dossiers (hauteur 40 cm, largeur 27 cm) couvrant en tout 20 m linéaires. Les plantes appartiennent essentiellement au groupe des Phanérogames, mais il existe aussi une petite collection d’Algues et une autre de lichens. Environ 2/3 des échantillons proviennent de France, et le reste de l’Europe et de ses colonies mais aussi d’autres pays (Canada, Russie, Etats Unis, Australie, Afrique du Sud, etc…). Les plantes ont été récoltées par E-H Tourlet dans la région parisienne, les Pyrénées orientales et la région de Gap ; ou ont été envoyés par des correspondants en France et à l’étranger, ou bien encore proviennent d’achats à des botanistes voyageurs ou de prélèvement dans des herbiers plus anciens. La collection offre un large panorama du monde végétal et de ses variations morphologique et florale.

L’Herbier des plantes d'Indre et Loire couvre 18 m linéaires. Il comprend 151 dossiers (sensiblement de même taille que ceux de l’herbier général), dont 22 pour les genres Rubus et Rosa. L’Herbier regroupe des échantillons représentatifs de quelques 1500 espèces d’Angiospermes récoltées lors d’herborisations de E-H Tourlet et/ou de ses correspondants locaux, suite à des herborisations dans presque toutes les communes du département. Les espèces ont été récoltées en divers lieux et à divers stades de développement (état végétatif, en fleur, en fruit…) et chacune est donc représentée par plusieurs récoltes (de 2 à plus de 40). La collection illustre la démarche scientifique d’un botaniste de la fin du 19ème siècle. E-H Tourlet voulait inventorier de façon complète la flore du Département d’Indre-et-Loire pour en publier le Catalogue (objectif atteint). Il souhaitait d’autre part repérer les différences susceptibles de mieux distinguer les espèces, sous-espèces et/ou variétés, la définition de certaines restant alors imprécise, soumise à l’antagonisme entre botanistes « pulvérisateurs » ou « rassembleurs » d’espèces. De très nombreuses notes et courriers échangés avec plusieurs botanistes sont dispersés dans l’herbier."

"This site allows you to consult the photographs of nearly 9000 plates of the Indre-et-Loire herbarium made in the second half of the 19th century by a pharmacist from the Tourangeau, Ernest-Henry Tourlet (1843-1907). These plates correspond to about 1500 species and present in an almost exhaustive way the flora of the department at that time.

Ernest-Henry Tourlet was born on August 5, 1843. Only son, he spent his childhood in Chinon where his father was a second-class pharmacist and began secondary studies at the Communal College of Chinon, which he finished at the Imperial High School of Tours. He then turned to pharmacy and it was during the three-year internship in his father's pharmacy that his father passed on his own attraction to botany. At the end of 1864, E-H Tourlet left for Paris to attend the Ecole supérieure de Pharmacie. A brilliant student, he obtained a degree in Natural Sciences at the Sorbonne and followed Edmond Frémy's chemistry courses at the Muséum National d'Histoire Naturelle. In 1866 he became an associate member of the Société botanique de France and in 1867 he was awarded first place in the Concours de l'Internat en pharmacie, opting for the hospital services of Hôtel-Dieu. The following year, he became a first-class pharmacist, won an annual prize from the industrialist Menier and defended a thesis in pharmacy in which he compared vital phenomena in animals and plants.

Despite the insistent pressure of his teachers, he returned to his hometown at the end of 1868 and took over his father's pharmacy. His life was then divided between his family (he married in 1869 and had two sons), his profession as a pharmacist practiced with dedication for 25 years, his duties as a member and then secretary of the Chinon Borough Health and Safety Council, his duties as an inspector of pharmacies and grocery stores in the Borough, and his passion for plants and various collections.

For nearly 40 years, he would plant herbs, first in the vicinity of Chinon, then further and further into the department. His ambition was to write a catalogue and a flora of Touraine's vascular plants that could replace the works of Félix Dujardin and Jules Delaunay that were already outdated in his time. A true plant hunter, he corresponds with many botanists and collectors who compare species determinations with him and send him samples and exsiccata. He is also a modest man who only accepted late to publish his results, mainly in the Bulletin de la Société botanique de France. E-H Tourlet died in 1907 and did not have time to produce the works he had dreamed of: it was a botanist friend, Jean Ivolas, who completed the edition of the "Catalogue raisonné des plantes du département d'Indre-et-Loire", a work that remains an essential reference in Touraine. On the other hand, the Flora will never be published.

Indre-et-Loire Botanical Society
E-H Tourlet had been a member of the Société botanique de France since 1866. In 1885, he presided over an ephemeral Botanical Society of Indre-et-Loire and in 1906 over the Tourangelle section of the Société botanique des deux-Sèvres. He corresponded assiduously with several renowned botanists (Abbé Coste, Abbé Hy, G. Rouy, E. Malinvaud, Dr Gillot, E. Gadeceau...). But E. -H. Tourlet's curiosity could not be satisfied with botany alone: in 1890 he was admitted as a member of the Archaeological Society of Touraine and in 1904 as a member of the Society for the History of Medicine. He writes biographical notes and highly documented memoirs of local history, participates in historical exhibitions and collects rare books, coins, keys and locks... He will also be at the head of a remarkable collection of prehistoric objects which will be bequeathed to the Société des Amis du Vieux Chinon which he helped to create, and of which he will be Honorary President.

The herbaria of E-H Tourlet
When he died in 1907, E.-H. Tourlet left many botanical manuscripts (including that of the Flora of Indre-et-Loire) and two plant collections bequeathed by the family in 1908 to the School of Medicine and Pharmacy of Tours (then installed on Boulevard Tonnellé): a general herbarium and a herbarium of plants from Indre-et-Loire. Remaining in a semi-abandoned state until 1963, the herbaria were transferred to wooden cabinets specially built for this purpose when new premises were built for the School that had become a Faculty. After the reconstruction of the Faculty in 1993 on the Grandmont site, the herbaria were reinstalled and maintained by the Faculty's Laboratory of Plant Molecular Biology (EA2106 Research Team at the University of Tours). They are legally owned by the University of Tours. The herbarium beds, poisoned from the beginning, are in a good state of repair.

The Indre et Loire Herbarium covers 18 linear metres. It includes 151 files (approximately the same size as those of the general herbarium), including 22 for the genera Rubus and Rosa. The Herbarium gathers representative samples of some 1500 species of Angiosperms collected during herbobisations of E-H Tourlet and/or its local correspondents, following herbobisations in almost all the communes of the department. The species have been harvested in various places and at various stages of development (vegetative state, flowering, fruit...) and each is therefore represented by several harvests (from 2 to more than 40). The collection illustrates the scientific approach of a botanist from the late 19th century. E-H Tourlet wanted to make a complete inventory of the flora of the Department of Indre-et-Loire in order to publish the Catalogue (objective achieved). He also wanted to identify differences that could better distinguish species, subspecies and/or varieties, with the definition of some remaining imprecise and subject to antagonism between botanists who "spray" or "gather" species. Very many notes and letters exchanged with several botanists are scattered throughout the herbarium."

Translated with www.DeepL.com/Translator
Herbarium Acronym: TOU

Institution Association: University

Type of Structure: Not seperate

City: Tours

Index Herbariorum Site Link: [Web Link]

Special Collections: Not listed

Special Projects: Not listed

Parking: Not Listed

Visitation possible: Not Listed

Visit Instructions:

To log this waymark at least one original image is required. It can be the standard GPSr photo if desired. It is requested that the image be taken from a different angle than that shown as the photo for the initial listing. If an image of the waymark is not possible please describe your visit in detail to give the reader a mental image of your visit. Visit only logs will not be accepted.

Search for...
Geocaching.com Google Map
Google Maps
MapQuest
Bing Maps
Nearest Waymarks
Nearest Herbaria
Nearest Geocaches
Nearest Benchmarks
Create a scavenger hunt using this waymark as the center point
Recent Visits/Logs:
Date Logged Log  
Kalmoda visited TOU - Université François Rabelais - Tours 9/29/2021 Kalmoda visited it
Tromel visited TOU - Université François Rabelais - Tours 6/12/2020 Tromel visited it

View all visits/logs