Ilot de Tombelaine - Genêts, France
Posted by: Groundspeak Premium Member pmaupin
N 48° 39.600 W 001° 30.767
30U E 609515 N 5390727
Quick Description: [FR] Tombelaine est un îlot granitique situé dans la baie du Mont-Saint-Michel, sur la rive droite du fleuve côtier de la Sée, à quelques kilomètres au nord du mont Saint-Michel. [EN] Tombelaine is a granite islet located in the bay of Mont-Saint-Michel, on the right bank of the coastal river Sée, a few kilometers north of Mont Saint-Michel.
Location: Normandie, France
Date Posted: 7/8/2020 7:45:45 AM
Waymark Code: WM12RMK
Published By: Groundspeak Premium Member RakeInTheCache
Views: 2

Long Description:

" L'important marnage (plus de 10 mètres) de la baie permet à cet îlot d'être atteint à pied sec par basse mer. L'accès à l'îlot est interdit du 15 mars au 31 juillet.

Au XIe siècle, deux moines, Anastase et Robert, quittèrent le mont Saint-Michel pour s'y retirer en ermites. En 1137, Bernard le Vénérable y fonde un prieuré, et l'îlot devint un lieu de pèlerinage. L'église fut dédiée à Notre-Dame de la Gisante ou Notre-Dame de Tombelaine.

Lors de la guerre de Cent Ans, après les désastres de Crécy en 1346 et de Poitiers en 1356, une garnison anglaise s'implantent sur l'îlot de Tombelaine dès 1356, et y construisent une bastille, face au Mont-Saint-Michel qui tient tête à l'Anglais.

Durant les guerres de Religion, le comte de Montgomery qui dirige les armées huguenotes, fait du rocher son repaire. Il y aurait battu de la fausse monnaie, et abrité sa maîtresse.

En 1666, le marquis de la Chastrière demanda la destruction à la Cour, alors que l'île était devenue propriété de Nicolas Fouquet. Il pensait que la place forte de Tombelaine pouvait être réutilisée par les Anglais en cas de nouveau siège du mont Saint-Michel.

Alors que la société nommée Groupement national de la baie du mont Saint-Michel désirait en faire un lieu de résidence pour touristes, Tombelaine est acheté en 1933 par l'État qui l'intègre à son domaine privé. Il est classé aux monuments historiques par un arrêté du 9 octobre 19364.

Une réserve de chasse maritime y est créée par un arrêté du 11 juillet 1974. À l'initiative de la municipalité de Genêts, à laquelle l'îlot est rattaché, et du Groupe ornithologique normand (université de Caen), une réserve ornithologique y est créée le 10 octobre 1985. Le suivi de la baie dans son ensemble et la volonté de maintenir l'insularité du mont Saint-Michel devrait aussi préserver Tombelaine.

L'îlot appartient depuis 2010 au Conservatoire du littoral.

Le point culminant de l'îlot est le pic de la Folie ; il s'élève à 45 mètres6 pour une longueur de 250 mètres, une largeur de 150 mètres et une superficie de 3 hectares soit 0,03 km². Des intrusions tardives de leucogranite à biotite et muscovite sont à l'origine de cet îlot.

Tombelaine est la troisième colonie insulaire de reproduction pour les oiseaux marins en Normandie après l'archipel de Chausey et les îles Saint-Marcouf.

Depuis la création de la réserve, 16 espèces y ont niché : l'Aigrette garzette (180/200 couples en 2015, première colonie normande), le Héron garde-bœufs (30/50 couples en 2015), le Faucon pèlerin (depuis les années 1970), le Canard colvert, le Tadorne de Belon et des passereaux : Merle noir, Troglodyte mignon, Accenteur mouchet, Pigeon ramier, Fauvette à tête noire, Grive musicienne, Linotte mélodieuse, Corneille noire.

Les oiseaux de passage comptent le Grand Cormoran (tentatives de nidification), l'Ibis sacré, le Busard Saint-Martin, le Balbuzard pêcheur, le Milan noir, le Hibou des marais, la Spatule blanche, la Grue cendrée, le Bécasseau violet, la Fauvette pitchou, la Huppe fasciée, le Bruant des neiges (deux hivernages), le Bruant lapon, la Cisticole des joncs, la Mésange noire, le Loriot d'Europe et le Grand Corbeau."

Sources : L’Îlot d’après ce que nous dit Wikipédia.

Photo goes Here Photo goes Here

"The large tidal range (more than 10 meters) of the bay allows this islet to be reached on dry land by low tide. Access to the islet is prohibited from March 15 to July 31.

In the 11th century, two monks, Anastase and Robert, left Mont Saint-Michel to retire there as hermits. In 1137, Bernard the Venerable founded a priory there, and the islet became a place of pilgrimage. The church was dedicated to Notre-Dame de la Gisante or Notre-Dame de Tombelaine.

During the Hundred Years War, after the disasters of Crécy in 1346 and Poitiers in 1356, an English garrison established themselves on the islet of Tombelaine in 1356, and built a bastille there, opposite Mont-Saint-Michel which stands up to the Englishman.

During the Wars of Religion, the Count of Montgomery, who led the Huguenot armies, made the rock his lair. He would have beaten counterfeit money there, and sheltered his mistress.

In 1666, the Marquis de la Chastrière asked for destruction at the Court, when the island had become the property of Nicolas Fouquet. He thought that the stronghold of Tombelaine could be reused by the English in the event of a new siege of Mont Saint-Michel.

While the company called the National Group of the Bay of Mont Saint-Michel wanted to make it a place of residence for tourists, Tombelaine was bought in 1933 by the State which integrated it into its private domain. It is classified as a historic monument by a decree of October 9, 19364.

A maritime hunting reserve is created there by a decree of July 11, 1974. On the initiative of the municipality of Genêts, to which the islet is attached, and of the Norman ornithological group (university of Caen), an ornithological reserve is created on October 10, 1985. Monitoring the bay as a whole and the desire to maintain the insularity of Mont Saint-Michel should also preserve Tombelaine.

Since 2010, the island has belonged to the Conservatoire du littoral.

The highlight of the islet is the peak of Madness; it rises to 45 meters6 for a length of 250 meters, a width of 150 meters and an area of 3 hectares, ie 0.03 km². Late intrusions of biotite and muscovite leukogranite are at the origin of this island.

Tombelaine is the third island breeding colony for seabirds in Normandy after the Chausey archipelago and the Saint-Marcouf islands.

Since the creation of the reserve, 16 species have nested there: the Little Egret (180/200 pairs in 2015, the first Norman colony), the Cattle Egret (30/50 pairs in 2015), the Peregrine Falcon (since the 1970s), the Mallard, the Shelduck and the passerine: Blackbird, Eurasian Wren, Accenter sparrow, Wood pigeon, Black-headed warbler, Song thrush, Melodious linnet, Black crow.

Passing birds include the Great Cormorant (nesting attempts), the Sacred Ibis, the Harrier Saint-Martin, the Osprey, the Black Milan, the Short-eared Owl, the Spoonbill, the Common crane, the Purple sandpiper, the Pitch Warbler, the Hoopoe, the Snow Bunting (two wintering), the Lapland Sparrow, the Red rush, the Chickadee, the European Oriole and the Raven. "

Sources : The Islet from what Wikipedia tells us.

Référence de la notice (from Merimee DB): PA00110408

Dénomination de l'édifice (from Merimee DB): Îlot

Localisation (from Merimee DB): Normandie ; Manche (50) ; Genêts

Précision sur la protection de l'édifice (from Merimee DB):
L'îlot situé dans la baie du Mont-Saint-Michel (cad. D 668 à 671) : classement par arrêté du 9 octobre 1936


Date de versement de la notice (Merimee DB): 11/22/1993

Relevant Website: [Web Link]

Photo with MH logo pictured included?: no

Adresse de l'édifice (from Merimee DB): Not listed

Siècle de la campagne principale de construction (from Merimee DB): Not listed

Visit Instructions:
[EN] Include at minimum a complete sentence which reflects your experience visiting the site and upload a photo taken by you at the site.

[FR] Ecrivez au moins une phrase complète qui décrira votre expérience lors de la visite et téléchargez une photo du site prise par vous.

Search for...
Geocaching.com Google Map
Google Maps
MapQuest
Bing Maps
Nearest Waymarks
Nearest Monuments Historiques Français
Nearest Geocaches
Nearest Benchmarks
Create a scavenger hunt using this waymark as the center point
Recent Visits/Logs:
Date Logged Log User Rating  
André de Montbard visited Ilot de Tombelaine - Genêts, France 8/8/2020 André de Montbard visited it
pmaupin visited Ilot de Tombelaine - Genêts, France 6/18/2020 pmaupin visited it

View all visits/logs