By using this site, you agree to its use of cookies as provided in our policy.

La dalle aux empreintes - Viens, France
Posted by: Groundspeak Premium Member YvesProvence
N 43° 54.642 E 005° 31.930
31T E 703320 N 4865071
Quick Description: La dalle aux empreintes, des traces vieilles de 3 000 ans
Location: Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
Date Posted: 8/26/2018 12:15:09 AM
Waymark Code: WMZ1FC
Published By: Groundspeak Premium Member wayfrog
Views: 6

Long Description:
FR Les dalles à empreintes de pas de mammifères sont très rares à l’échelle de la planète. Le Luberon en présente pourtant plusieurs : à Saignon, à Viens (plusieurs décrites), à Manosque, ...
Celle de Viens présente près de 200 dépressions correspondants à des empreintes de mammifères sur une surface d’environ 400 mètres carrés. Elle appartient à la Réserve Naturelle Géologique du Luberon.

Le site
Le site, découvert en 1968 par des excursionnistes, est composé de deux dalles appartenant au même niveau, séparées par une piste (GR6-GR97).
La plus petite dalle, au dessus du chemin fait environ 20 m2, la grande mesure environ 400 m². Formé de calcaire, ce niveau est incliné d’environ 15° vers le sud ; des petites failles d’orientation nord-est / sud-ouest sont échelonnées sur la surface.
Ce calcaire est d’origine laguno-lacustre et date d’environ 30 millions d’années (Formation des Calcaires de La Fayette, Oligocène, Cénozoïque).

Les empreintes
La dalle présente en surface de nombreuses dépressions (près de 300) correspondant à des empreintes de pas de mammifères. Certaines sont organisées en pistes et permettent de suivre le parcours d’animaux aujourd’hui disparus.

Empreintes à trois doigts
Les deux pistes d’empreintes de périssodactyles sont appelées Rhinoceripeda voconcense. L’étude des pistes a permis de calculer les proportions de leur auteur : ces périssodactyles progressaient au pas alterné et présentaient des longueurs de 100 à 120 cm pour les membres antérieurs et 110 à 140 cm pour les postérieurs. Ces animaux devaient atteindre une hauteur de 120 à 150 cm et une longueur sans la queue de 205 à 215 cm.
Les empreintes sont attribuées à un Ronzotherium (groupe des Rhinocéros). Il faut noter qu’un fragment de mandibule de Ronzotherium a été trouvé dans la carrière d’argile de Viens.

Empreintes à deux doigts Une centaine d’empreintes à deux doigts (artiodactyles), appelées Megapecoripeda velox, ont été mises en évidence.
Certaines sont caractérisées par une trace de la main plus longue et plus large que celle du pied. Le cou et la tête devaient être très lourds proportionnellement au reste du corps. Ces empreintes sont attribuées à des Entelodontes, ongulés apparus en Europe à la base de l’Oligocène par migration à partir de l’Asie (Mongolie et Chine).
D’autres, plus petites, sont attribuées à de petits chevrotains qui devaient mesurer entre 85 et 140 cm au garrot (Gelocus, Lophiomerix, Bachitherium…).
EN Mammal footprint slabs are very rare on a global scale. The Luberon nevertheless presents several: in Saignon, in Viens (several described), in Manosque, ...
Celle de Viens has nearly 200 depressions corresponding to mammalian footprints over an area of about 400 square meters. It belongs to the Luberon Geological Natural Reserve.

Le site
The site, discovered in 1968 by excursionists, is composed of two slabs belonging to the same level, separated by a track (GR6-GR97).
The smallest slab, above the path is about 20 m2, the large one measures about 400 m². Formed of limestone, this level is inclined about 15° to the south; small faults with a northeast/southwest orientation are scattered over the surface.
This limestone is of laguno-lacustrine origin and dates from about 30 million years (Formation of the Limestones of La Fayette, Oligocene, Cenozoic).

Fingerprints
The slab has numerous surface depressions (nearly 300) corresponding to mammalian footprints. Some are organized in tracks and can follow the course of animals now extinct.

Three fingerprints Both tracks of perissodactyl impressions are called Rhinoceripeda voconcense. The study of the tracks made it possible to calculate the proportions of their author: these perissodactyls progressed at alternate steps and presented lengths from 100 to 120 cm for the forelegs and 110 to 140 cm for the hind legs. These animals had to reach a height of 120 to 150 cm and a length without the tail of 205 to 215 cm. Imprints are attributed to a Ronzotherium (Rhinoceros group). It should be noted that a fragment of Ronzotherium mandible was found in Viens clay quarry.

Two-fingerprints A hundred fingerprints (artiodactyls), called Megapecoripeda velox, were found. Some are characterized by a longer and wider hand trace than that of the foot. The neck and head must have been very heavy in proportion to the rest of the body. These prints are attributed to Entelodontes, ungulates that appeared in Europe at the base of the Oligocene by migration from Asia (Mongolia and China).
Others, smaller, are attributed to small chevrotains which had to measure between 85 and 140 cm at the withers (Gelocus, Lophiomerix, Bachitherium...).


Source : Le Parc Naturel du Luberon
Surface of petrosomatoglyph: Rock

Impression of petrosomatoglyph: Natural

Visit Instructions:
- Take pictures of the petrosomatoglyph.
- Tell about your visit at site.
Search for...
Geocaching.com Google Map
Google Maps
MapQuest
Bing Maps
Trails.com Maps
Nearest Waymarks
Nearest Petrosomatoglyphs
Nearest Geocaches
Nearest Benchmarks
Nearest Hotels
Create a scavenger hunt using this waymark as the center point
Recent Visits/Logs:
There are no logs for this waymark yet.