By using this site, you agree to its use of cookies as provided in our policy.

Peugeot 203 Camionnette - Salernes, France
Posted by: Groundspeak Premium Member YvesProvence
N 43° 33.952 E 006° 12.443
32T E 274473 N 4827446
Quick Description: La Peugeot 203, apparue en 1948, est une automobile de tourisme développée par le constructeur français Peugeot.
Location: Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
Date Posted: 7/16/2018 11:47:28 AM
Waymark Code: WMYRB1
Published By: Groundspeak Premium Member wayfrog
Views: 9

Long Description:
FR La Peugeot 203, apparue en 1948, est une automobile de tourisme développée par le constructeur français Peugeot. Rapidement disponible en plusieurs versions (cabriolet, coupé, ou utilitaires), elle commence sa carrière en 1949, alors que la France se relève de la guerre. Unique modèle commercialisé par Peugeot jusqu’en 1954, la 203 est le symbole de la renaissance de la firme de Sochaux.
Le cahier des charges de la nouvelle Peugeot est une voiture de 10 CV, aussi puissante qu’une 11 à 14 CV d’avant-guerre, dotée d’un confort supérieur aux normes précédentes. Une place prépondérante doit être accordée à la sécurité avec une meilleure tenue de route et, surtout, un freinage efficace et renforcé.
L’usine est organisée pour une production journalière de 300 véhicules, mais la limitation des attributions des matières premières ne permet que d’atteindre 100 unités quotidiennes, en avril 1949. On arrive à 200 véhicules par jour, au début 1950. Au total, plus de 685 000 exemplaires, toutes versions confondues, sortent des chaines de Peugeot.
Sa fabrication s’achève 12 ans après, le 26 février 1960.

Les modèles
Tourisme
Les versions tourisme de la 203 (berline, berline découvrable, cabriolet et coupé) sont établies sur 2,58 m d’empattement, avec une suspension arrière par ressorts hélicoïdaux, d’abord sous l’appellation « 203 », puis sous celle de « 203 C »
Berline
La gamme est composée d’une « berline Luxe » (dotée d’un toit ouvrant et d’un chauffage-dégivrage) et d’une « berline Affaires » (beaucoup plus dépouillée) qui disparaît en 1958. En 1956, la « berline Luxe Simple » apparaît sans toit ouvrant.
Berline découvrable
Un an après les débuts de la 203, la berline découvrable voit le jour au Salon de Paris de 1949. Commercialisée en finition Luxe, elle bénéficie de sièges en cuir, à partir de septembre 1950. Élégante, la voiture n'en a pas moins une carrière courte, qui s'achève fin 1954, alors que le cabriolet se maintient au catalogue jusqu'en 1956. Malgré cette fin précoce, la 203 n'en reste pas moins la plus diffusée des berlines découvrables françaises, avec une production de 11 514 exemplaires. Un chiffre honorable, si on le compare aux 25 218 familiales construites. En l'absence de version découvrable de l'Aronde, la 203 se trouve sans réelle concurrence dans sa catégorie. De plus, elle est proposée à un prix raisonnable. La plateforme ayant besoin d’être renforcée, la production se fait donc avec un léger décalage
Le cabriolet
Le cabriolet 203 est présenté au Salon de Paris de 1951, à cause d’une gestation différée par rapport à la berline. Ce cabriolet a un équipement supérieur, dont une sellerie cuir, à trois coloris (noir, bleu ou rouge). En octobre 1954, il prend l'appellation de Grand Luxe, un titre justifié par une finition encore améliorée. La grille de calandre incorpore des phares antibrouillard, tandis que les ailes sont décorées de sabots chromés. Divers aménagements complètent la présentation : volant spécifique, montre électrique, double pare-soleil, pneus à flanc blanc, etc. Finalement, le cabriolet 203 est construit à 2 567 exemplaires jusqu'en octobre 19564, où il cède la place à son homologue de la gamme 403.
Le coupé
Un an après l'apparition du cabriolet, soit au salon de 1952, est lancé le coupé, qui achève de compléter la gamme 203. Malheureusement, sa ligne est peu réussie par la faute d'un pavillon assez maladroitement dessiné, trop haut et trop court. Accueilli fraîchement par la clientèle, il ne répond pas aux attentes de Peugeot et disparaît du catalogue en 1954. C’est la version la moins produite de la gamme 203, avec seulement 953 exemplaires
La familiale
Des barres semi-elliptiques sont adoptées comme solution pour la suspension, afin de libérer le plancher des versions utilitaires. La production est stoppée en 1956.
L'utilitaire (camionnette)
La version longue (empattement de 2,78 m) est réservée aux utilitaires. Elle est suspendue à l’arrière par des ressorts semi-elliptiques pour les versions commerciale, camionnette, fourgonnette, fourgon tôlé, ambulance et plateau-cabine. Un peu plus de 157 000 utilitaires sont produits.
Autres modèles non sortis en série : 203 R (type jeep), Darl’mat, Constantin, Monrad, ...

En course
La 203 a comptées quelques victoires :
* Raid Paris-Le Cap en 1950, couvert en 17 jours par André Mercier et Charles de Cortanze
* Rallye Redex Round Australia en 1953, où les douze 203 engagées terminent brillamment et donnent à Peugeot une renommée durable en Australie.
* La Coupe des Dames du Rallye Monte-Carlo pilotée par F. De Cortanze en 1951 premier Tour de France automobile de l'après-guerre pilotées par Mmes Hammersley en 1951
* En 1952, Alfred Bolz remporte le premier Jugoslovanska Alpska Voznja (rallye de Yougoslavie).
* En 1952 Eino Elo est vainqueur de la seconde édition du rallye de Finlande (alors appelé Jyväskylän Suurajot).
* En 1953, Ken Tubman termine en tête du premier Tour d'Australie officiellement organisé.
* En 1954, J.J.Feeney gagne la classe B du Rallye Safari
* En 1954, C. Mandron et Abelin sont lauréats de catégorie au Rallye des Lions (après l'avoir été l'année précédente sur Renault 4CV).
* En 1955, Lars Egeberg (jr) empoche le Rallye Viking avec Amund Böhle11.
* En 1959, J.J.Feeney gagne la classe A du Rallye Safari.
* En 1960 enfin, Jean-Pierre Hanrioud remporte une victoire de classe au Rallye Liège-Rome-Liège
On peut voir cette voiture sur le chemin de randonnée, le long de la rivière Bresque, entre Sillans la Cascade et Salernes
EN The Peugeot 203, appeared in 1948, is a passenger car developed by the French manufacturer Peugeot. Quickly available in several versions (convertible, coupe, or utilities), she began her career in 1949, while France recovered from the war. Unique model marketed by Peugeot until 1954, the 203 is the symbol of the rebirth of the firm of Sochaux.
The specifications of the new Peugeot is a 10 HP car, as powerful as a 11 to 14 HP pre-war, with a comfort above the previous standards. A prominent place must be given to safety with better handling and, especially, effective and reinforced braking.
The factory is organized for a daily production of 300 vehicles, but the limitation of the allocations of the raw materials only allows to reach 100 units daily, in April 1949. One arrives at 200 vehicles per day, at the beginning 1950. In total, more than 685,000 copies, all versions combined, come out of the Peugeot chains.
Its manufacture ends 12 years later, on February 26, 1960.

The models
Tourism
The tourism versions of the 203 (saloon, convertible sedan, convertible and coupé) are established on 2.58 m of wheelbase, with a rear suspension by coil springs, first under the name "203", then under that of "203 C"
Sedan
The range consists of a "luxury sedan" (with a sunroof and a heater-defroster) and a "business sedan" (much more stripped) which disappears in 1958. In 1956, the "Luxe Luxe sedan" appears without a sunroof.
Discoverable
A year after the debut of the 203, the discoverable sedan was born at the Paris Salon of 1949. Marketed in Luxury finish, it has leather seats, from September 1950. Elegant, the car has no less a short career, which ends at the end of 1954, while the convertible remains in the catalog until 1956. Despite this early end, the 203 remains the most popular French discoverable sedans, with a production of 11 514 copies. An honorable figure, if you compare it to the 25,218 family built. In the absence of discoverable version of the Aronde, the 203 is without real competition in its category. In addition, it is offered at a reasonable price. The platform needs to be strengthened, the production is done with a slight shift
The cabriolet
The 203 cabriolet was presented at the Paris Salon of 1951, because of a delayed gestation compared to the sedan. This cabriolet has a superior equipment, including a leather upholstery, three colors (black, blue or red). In October 1954, he took the name of Grand Luxe, a title justified by an even better finish. The grille incorporates fog lamps, while the wings are decorated with chrome clogs. Various layouts complete the presentation: special steering wheel, electric watch, double sunshade, whitewall tires, etc. Finally, the 203 convertible is built to 2,567 copies until October 19564, where it gives way to its counterpart of the 403 range.
The coupe
One year after the appearance of the convertible, in the 1952 show, is launched the coupe, which completes the range 203. Unfortunately, his line is not very successful due to the lack of a flag awkwardly drawn, too high and too short. Welcomed freshly by customers, it does not meet Peugeot's expectations and disappears from the catalog in 1954. It is the least produced version of the 203 range, with only 953 copies
The family
Semi-elliptical bars are adopted as a solution for the suspension, to release the floor of the utility versions. Production is stopped in 1956.
The utility (van)
The long version (wheelbase of 2.78 m) is reserved for utilities. It is suspended from the rear by semi-elliptical springs for the commercial, light truck, van, panel van, ambulance and tray-cab versions. Just over 157,000 utilities are produced.
Other models not available in series: 203 R (jeep type), Darl'mat, Constantin, Monrad, ...

In the race The 203 counted some victories:
* Raid Paris-Cape Town in 1950, covered in 17 days by André Mercier and Charles de Cortanze
* Rallye Redex Round Australia in 1953, where the twelve 203 entered finish brilliantly and give Peugeot a lasting reputation in Australia.
* The Ladies Cup of the Monte Carlo Rally driven by F. De Cortanze in 1951 first post-war car tour de France driven by Mrs Hammersley in 1951
* In 1952, Alfred Bolz won the first Jugoslovanska Alpska Voznja (rally of Yugoslavia).
* In 1952, Alfred Bolz won the first Jugoslovanska Alpska Voznja (rally of Yugoslavia).
* In 1952 Eino Elo wins the second edition of the Rally Finland (then called Jyväskylän Suurajot) .
* In 1953, Ken Tubman finishes the first officially sanctioned Tour of Australia.
* In 1954, JJFeeney wins R Class Safari Rally
* In 1954, C. Mandron and Abelin are category winners at the Lions Rally (after having been the previous year on Renault 4CV).
* In 1955, Lars Egeberg (jr) pocketed the Viking Rally with Amund Böhle11.
* In 1959, JJ Feeney wins the Rally Safari Class A.
In 1960, Jean-Pierre Hanrioud wins a class victory at the Rally Liège-Rome-Liège
You can see this car on the hiking trail, along the Bresque River, between Sillans la Cascade and Salernes


Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Peugeot_203#Utilitaire
Merci à Daniel de m'avoir rappelé cette randonnée où j'avais photographié cette voiture
Make and model: Peugeot 203 Camionnette

Year: Not Listed

Visit Instructions:
Enjoy your visit, tell your story and post a picture.

Search for...
Geocaching.com Google Map
Google Maps
MapQuest
Bing Maps
Trails.com Maps
Nearest Waymarks
Nearest Abandoned Dead Vehicles
Nearest Geocaches
Nearest Benchmarks
Nearest Hotels
Create a scavenger hunt using this waymark as the center point
Recent Visits/Logs:
There are no logs for this waymark yet.